Accueil » Comment devenir un bon serrurier ?

Comment devenir un bon serrurier ?

par Anna
183 vues
serrurier honnête à Paris

La profession de serrurier comporte de multiples facettes. Il est possible d’avoir des spécialisations et d’être un « serrurier-métallier » ou un « serrurier dépanneur ». C’est un artisan très sollicité. Il peut être appelé pour résoudre des problèmes en urgence ou intervenir dans d’autres projets. Pour intégrer ce métier, il y a quelques compétences requises et des qualités personnelles qu’il faut avoir. Tour d’horizon du profil d’un bon serrurier.

Les formations pour devenir serrurier

Pour devenir serrurier, il est nécessaire de valider un CAP serrurier-métallier ou un BEP réalisation d’ouvrages chaudronnés et de structures métalliques. La formation dure deux ans.

Le serrurier peut aussi avoir une promotion ou occuper un poste à responsabilité comme chef d’équipe, etc., il y a d’autres formations possibles. Les voici :

  • un BP serrurerie-métallerie ;
  • ou un Bac professionnel en bâtiment (niveau Bac) ;
  • ou un Bac professionnel en réalisation d’ouvrages chaudronnés et de structures métalliques.

Après l’obtention d’un bac, l’étudiant peut encore poursuivre jusqu’au BTS constructions métalliques de niveau Bac+2. S’il a envie d’avoir une spécialisation, il peut prendre des formations particulières en maniement de l’aluminium, serrurerie, ferronnerie d’art, etc.

Peut-on devenir serrurier sans diplôme ?

Il faut noter que le métier de serrurier est réglementé. Personne ne peut donc porter cette casquette sans diplôme reconnu par l’Etat qui doit le justifier.

Chaque travailleur qui souhaite faire une reconversion professionnelle peut prendre les formations nécessaires auprès des organismes pour adultes comme la Formation Maîtrise Serrurerie Dépannage ou FMSD. Ainsi, il devient serrurier honnête à Paris.

Les qualités personnelles qu’un serrurier doit avoir

Le serrurier doit être une personne discrète et intègre puisqu’il sera de temps à autre mené à entrer dans les espaces privés de ses clients. C’est un professionnel qui doit montrer qu’il est digne de confiance et qui doit faire preuve de sérieux.

Une bonne capacité d’adaptation avec les gens et les conditions diverses est aussi utile. Il se peut qu’un serrurier doive travailler avec d’autres personnes. Il lui faut alors un bon sens de la communication pour pouvoir travailler en groupe.

Il est également nécessaire qu’il soit rigoureux car il peut travailler sous différentes conditions (travail de nuit, travail sous la pluie, etc.).

Comment devenir serrurier indépendant ?

Après sa formation, le serrurier a le choix entre travailler au sein d’une entreprise ou bien devenir serrurier à son compte.

Il y a quelques prérequis qu’il faut respecter pour créer une entreprise de serrurerie :

  • disposer d’un diplôme justifiant de cette qualification professionnelle ;
  • faire un Stage de Préparation à l’Installation (SPI) relatif à l’exercice d’un métier artisanal, auprès d’une Chambre des Métiers (CM) 

Pour créer l’entreprise, il y a aussi quelques formalités à respecter :

  • Le serrurier professionnel doit disposer d’une immatriculation pour son entrepris. Elle est à prendre auprès du Centre de Formalité des Entreprises (CFE) de la Chambre des Métiers (CM).
  • Il doit aussi rédiger les statuts constitutifs de sa société.
  • Il doit enregistrer les statuts au service des impôts des entreprises du siège de son entreprise.
  • Il doit déposer un avis de constitution de son entreprise dans un Journal d’Annonces Légales (JAL).

Connaitre la réglementation de l’activité de serrurier

Un bon serrurier doit respecter les règles suivantes :

  • l’affichage des tarifs pour chaque projet pris en main,
  • la délivrance d’une note avant le paiement de la facture au client, incluant une décharge pour les éléments, appareils ou pièces qui ont été remplacés et dont le client ne veut plus garder,
  • l’obtention d’une couverture d’assurance relative à l’exercice de l’activité de serrurier,
  • le respect des normes en matière de gestion de déchets et désamiantage lors d’une intervention sur chantier ou site.

Lisez par la suite, quelques tuyaux pour estimer la valeur d’une maison ou d’un appartement;

Facebook Comments

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies