Accueil » Guide pratique pour bien démarrer le lombricompostage

Guide pratique pour bien démarrer le lombricompostage

par Mathilde dufour
306 vues
lombricompostage

Pour réussir le lombricompostage dès le début, des informations sont nécessaires. On pose souvent la question comment démarrer le lombricompostage. Alors pour répondre à votre question, cet article vous explique ce qu’est d’abord le lombricompostage. Puis il vous évoque le type de lombricomposteur que vous pouvez utiliser. Il vous guide sur les vers et les déchets à privilégier. Et pour finir, les étapes nécessaires pour le démarrage de votre lombricompostage.

À quoi consiste le lombricompostage ?

Appelé également vermicompostage, le lombricompostage est une version spéciale du compostage. C’est le processus de recyclage des déchets organiques en les transformant en engrais fertilisants.

Pour bien mener ce phénomène, un outil appelé lombricomposteur est indispensable. L’utilisation et la manipulation de ce récipient nécessitent des connaissances pour mieux réussir. Pour que ce soit plus pratique, vous pouvez effectuer la demande d’information auprès de votre fournisseur avant de l’acheter.

Quel lombricomposteur faut-il utiliser ?

Pour ceux qui n’ont pas de budget pour acheter un vermicomposteur, ou pour ceux qui ne veulent pas l’acheter, il est à noter que vous pouvez vous-même fabriquer votre lombricomposteur. Mais disposer d’un outil performant et bien optimisé s’avère plus idéal.

Si vous voulez en acheter, il existe deux formes de lombricomposteur, vertical et horizontal. La forme dépend de la place qu’il occupera chez vous.

Il en existe également plusieurs sélections que vous pouvez opter en fonction de sa couleur et de sa capacité. Cette dernière dépend de la taille de votre foyer.

Comment choisir les vers ?

Le choix de vers de compost est important car il ne s’agit pas de n’importe quel vers. Ce ne sont pas les vers de terre communs. Les plus utilisés sont les vers d’Eisenia Fatida et d’Eisenia Andrei. On peut les trouver chez les vendeurs d’animalerie ou de jardinerie.

Quels sont les déchets à mettre dans le vermicomposteur ?

Le choix de déchets à verser dans le lombricomposteur dépend de ceux que les vers aiment ou pas. Pour cela, vous pouvez rajouter les aliments acides comme les ananas. Vous évitez également les viandes et les aliments gras. Par contre, les vers de compost aiment les déchets de légumes et de fruits. Ils adorent aussi les agrumes et les pommes de terre. Sachant qu’il faut découper tous les aliments à jeter pour faciliter leur décomposition.

Démarrer le lombricompostage

Enfin, le démarrage du lombricompostage nécessite quatre étapes en général :

·    L’étape commence par l’installation de la litière en plaçant des papiers et des cartons, de paille et des fragments de bois humides sous le fond du lombricomposteur.

·    Vous pouvez ensuite verser les vers sur la litière.

·    Attendez une ou deux semaines pour que les vers s’enfouissent dans la litière. Puis vous pouvez y ajouter vos déchets organiques.

·    Installez le tapis d’humidification, même principe que la litière mais celui-ci n’est pas à humidifier. Placez ce tapis au sommet des déchets les plus frais pour éviter l’apparition des moucherons.

Après ces étapes, les vers n’attaquent pas tout de suite les déchets. Ils attendent que ce soit bien décomposé. Il faut donc une patience pour attendre le résultat du vermicompostage.

Facebook Comments

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies